Accueil du site
Coordination marée noire 2



envoyer l'article par mail envoyer par mail  [où ?]   [imprimer cet article]    Article précédent    Article suivant

Côte d’Ivoire : Accord de 100 milliards avec Trafigura

   Laurent Gbagbo -"Si c’était à refaire, je le referais"

info Coordination marée noire
mercredi 15 octobre 2008
statut de l'article : public
citations de l'article provenant de : Nord-Sud (Abidjan)


...

Le voile est levé. Plus d’un an après la transaction faite entre l’Etat de Côte d’Ivoire et la société Trafigura, l’entreprise ayant pollué Abidjan avec les déchets toxiques en août 2006, le président de la République a tenu à affirmer que si c’était à refaire, il le referait. ( .... ) Laurent Gbagbo a expliqué que si la Côte d’Ivoire n’avait pas transigé, elle n’aurait jamais rien eu avant 10 ans, voire 20 ans.

« Certains procès de ce type ont duré 10 ans. Et 10 ans après lorsque le pollueur est condamné, il demande appel et on est parti pour 10 ans encore. Jusqu’à présent ces sommes ne sont pas payées. Nous nous sommes un pays pauvre, nous avons décidé de négocier, de prendre ce qui nous semblait bien et travailler avec. C’est ce que nous avons fait », a-t-il expliqué. Le président a par ailleurs affirmé que les critiques faites par les gens n’avaient aucun fondement.

« Les gens ont dit que Gbagbo a pris l’argent des pollueurs et que le procès ne serait pas fait. Nous avons transigé, nous avons eu l’argent, cet argent a été utilisé à bon escient et le procès est en train de se tenir », a-t-il attesté avant de dire que les gens n’ont rien compris dans la transaction qui a été faite avec l’entreprise Trafigura. « Dans une telle affaire, il y a la négociation au niveau civil qui n’a rien à avoir avec le procès au plan pénal. C’est d’ailleurs pourquoi le procès a lieu. ( ). Mes parents m’ont toujours appris que dans la forêt il y a les panthères, les éléphants et les biches.

Et la biche vit longtemps quand elle sait marcher. Quand tu es pauvre, quand tu es petit et que tu es dans ce monde de requins, tu peux vivre à condition que tu saches marcher ; à condition que tu saches humer les pas des panthères et les éviter. Si nous avions voulu nous lancer dans ces questions de procédures juridiques seulement, on n’aurait pas commencé ; on n’aurait pas eu 1franc jusqu’à présent parce que tous ces gens sont plus puissants que l’Etat de Côte d’Ivoire.

Tous ces gens qui peuvent polluer toutes les côtes du monde sont plus puissants que l’Etat de Côte d’Ivoire. Il nous a fallu être comme la biche, savoir marcher dans la jungle, et c’est ce que nous avons fait », a révélé Laurent Gbagbo.

...




voir l'article complet -->>>

 

 


Locations of visitors to this page